Central Data Catalog

Citation Information

Type Working Paper
Title Grossesse non désirée et avortement provoqué au Burkina Faso:causes et conséquences
Author(s)
Publication (Day/Month/Year) 2013
Abstract
Au Burkina Faso, l’avortement n’est autorisé que pour sauver la vie et protéger la santé de la
femme enceinte, et dans les cas de viol, d’inceste ou de graves malformations foetales. Par
conséquent, la grande majorité des femmes qui mettent fin à leur grossesse le font dans le
secret, par peur des poursuites, et pour éviter la stigmatisation sociale qui entoure la pratique.
C’est pourquoi la plupart des avortements clandestins se produisent dans des conditions à
risque, qui mettent en danger la santé des femmes, et parfois leur vie. Ce rapport présente
une estimation du nombre d’avortements et du taux d’avortement au Burkina Faso en 2008 et
2012, mais aussi des grossesses non intentionnelles (principale cause qui incite les femmes à
avorter), et décrit les conséquences de l’avortement à risque sur les femmes, leurs familles et
la société.

Related studies

»