Central Data Catalog

Citation Information

Type Working Paper
Title La mise en oeuvre des regles internationales relatives a la protection des personnes vulnerables au Cameroun
Author(s)
Publication (Day/Month/Year) 2016
URL https://dspace.library.uu.nl/handle/1874/334358
Abstract
La protection des personnes vulnérables est un sujet d’étude dont les aspects
internationaux n’ont pas le plus souvent été convenablement abordés. Pourtant c’est à cette échelle
qu’elle puise ses racines. Si la réalisation des droits des personnes vulnérables mérite à bien des
égards une intervention positive de l’Etat, ce sont les règles de droit international qui la dominent
et influencent considérablement sa mise en œuvre à l’échelle interne. C’est fort de ce constat que
j’ai porté mon choix sur le thème de La mise en œuvre des règles internationales relatives à la
protection des personnes vulnérables au Cameroun. Ce sujet me paraît d’un intérêt et d’une
opportunité qui ne sont plus à démontrer. Les Etats ont en effet adopté un certain nombre de règles
internationales relatives à la protection des personnes vulnérables, qui par enchaînement, ont
donné naissance à un corpus normatif. Au Cameroun, une politique de protection de ces personnes
est mise en œuvre par l’Etat avec l’appui de la coopération internationale. Mais tandis que les
mécanismes de protection des droits s’étoffent, les sources de vulnérabilité naissent et se
développent sans cesse. Evidemment l’envergure du problème posé est telle que le sujet aurait
mérité qu’on lui consacrât plus d’attention, mais la rareté des publications, le manque de moyens,
l’attitude peu encourageante d’accompagnement des recherches dans notre pays ont été autant de
difficultés qui ont finalement limité notre travail à un résultat modeste.
Nous avons effectué au cours de notre rédaction, une mission de recherche aux
Pays-Bas qui a été en partie financée par « the Interuniversity Attraction Poles Program » créé par
« the Belgian Science Policy Office » (IAP), et plus spécialement par l’IAP « the Global Challenge
of Human Rights Integration : Towards a Users Perspective » (www.hrintegration.be). Cette mission
nous a été d’une inestimable contribution que nous tenons à remercier.
Au moment où s’achèvent nos travaux, qu’il nous soit permis d’adresser nos
sincères remerciements et notre infinie gratitude au Professeur BARBARA OOMEN de l’Université
d’Utrecht aux Pays-Bas, pour avoir accepté de diriger nos travaux ; au Professeur EMMANUEL
KAM YOGO de l’Université de Douala, pour ses soutiens divers et l’encadrement de nos travaux ;
à Monsieur ANGOUING MICHEL ANGE, Ministre de la Fonction Publique du Cameroun, pour ses
appuis multiformes ; à Madame DARD-DASCOT LAELIA de la University College Roosevelt, pour
la précieuse relecture finale de notre thèse ; au Docteur NGANG JOSEPH MAGLOIRE de
l’Université de Yaoundé II, pour son immense soutien à la rédaction de cette thèse ; au Docteur
MAHOUVE Michel en service au Ministère de la Justice, pour tous ses encouragements ; au
Professeur MONEBOULOU MINKADA HERVE de l’Université de Douala, pour son ouverture à la
discussion au cours de notre rédaction. Nous remercions également Messieurs NDJOCK
CHARLES GUILLAUME, NGAM MERRIDITH NDI, DEKOUM ALAIN, pour leur traduction en langue
anglaise du résumé de notre travail ; Monsieur BIGOMBE LOGO PATRICE et Mademoiselle DIANE
MAHOUVE pour leurs apports documentaires, ainsi que Madame NGONO VIRGINIE FLORENCE
et Monsieur MABELANG ENAM GUY MARTIAL pour leur assistance.
Nous tenons en fin à remercier le soutien que nous avons reçu de notre famille
biologique, notamment de notre père KOUKOLO NGUELE GERMAIN, de notre mère ETONG YEL
ROSALIE et de nos frères et sœurs, ainsi que de notre famille spirituelle, venant notamment de
Monsieur LIBOM LI LIKENG et de son épouse Madame MINETTE LIBOM LI LIKENG, du Rév
SISSOU, de Monsieur et Madame MAGNIM, du Rév MOUKINE ZACHARIE.
A toutes et à tous, nous souhaitons bonne lecture.

Related studies

»