Central Data Catalog

Citation Information

Type Journal Article - Cah. Orstom, ser. Pedol
Title Erosion des terres cultivees et propositions de gestion conservatoire des sols en pays bamileke (Ouest-Cameroun)
Author(s)
Volume 28
Issue 2
Publication (Day/Month/Year) 1993
Page numbers 351-366
URL http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/cahiers/PTP/10009100.PDF
Abstract
Les zones densément peuplées et intensément cultivées des hauts plateaux bamilékés présentent peu de signes
d'érosion et de dégradation. Les techniques traditionnelles d'exploitation des terres sont relativement efficaces du
point de vue du maintien de la fertilité des terres et de la lutte antiérosive. Cependant, les transformations en cours
dans la région aboutissent, d'une part, à la simplification des aménagements dans les zones anciennement occupées
et, d'autre part, à l'extensification des méthodes d'exploitation du sol dans les zones récemment mises en valeur, en
dépit de l'apparition d'un néobocage défensif dans les zones d'élevage. De la sorte, les précipitations, pourtant
relativement peu agressives, ont de plus en plus tendance à générer un ruissellement concentré menaçant les terres
agricoles situées sur des terrains pentus. Les solutions gouvernementales proposées dans le cadre du Projet de
développement rural de la province de l'Ouest (PDRPO), largement financé, ne transforment que partiellement les
structures et techniques en vigueur. Cet échec, imputable à une inadéquation entre les aménagements proposés et les
logiques paysannes, nous conduit à envisager des solutions essentiellement fondées sur les savoir-faire locaux. Bien
appliquées, ces propositions pourraient mettre un terme à la dégradation de ce milieu aux potentialités agricoles
immenses.

Related studies

»