Central Data Catalog

Citation Information

Type Journal Article - The Pan African medical journal
Title First experience of the use of misoprostol as post-abortion care in Libreville, Gabon
Author(s)
Volume 18
Publication (Day/Month/Year) 2014
Page numbers 301-301
URL http://europepmc.org/articles/pmc4247897
Abstract
Introduction

Une étude a été menée afin de déterminer le taux d'acceptabilité de 400µg de misoprostol par voie sublinguale comme traitement de première intention de l'avortement incomplet et de préciser le taux d'avortement complet ou vacuité utérine.

Méthodes

Les femmes éligibles avaient un diagnostic clinique d'avortement incomplet avec une taille utérine inférieure à celle d'un utérus de 12 semaines d'aménorrhées (SA). Chacune a reçu 400µg de misoprostol par voie sublinguale. Les femmes ont été revues après une semaine. A J7, celles qui n'avaient pas complètement expulsé ont eu le choix entre une nouvelle consultation de suivi à J14 et la pratique d'une évacuation chirurgicale immédiate.

Résultats

145 patientes ont été éligibles et ont toutes accepté la méthode (100%). L’âge moyen était de 25,9 ± 6 ans. A J7, 120 patientes étaient guéries (85,7%). A J14, le taux de réussitea été de 95,7% soit 134 patientes guéries. Les patientes guéries ont déclaré être très satisfaites (57,5%), satisfaites (41,8%) et insatisfaite (0,7%). Au total,128 femmes (95,5%) ont dit être prêtes à utiliser de nouveau le misoprostol comme méthode d’évacuation utérine en cas d'avortement incomplet.

Conclusion

L’étude démontre que le 400µg misoprostol par voie sublinguale nous permet de prendre en charge d'une manière adéquate l'avortement incomplet surtout dans les pays à faible ressource et notamment dans les structures sanitaires de première ligne ou éloignées.

Related studies

»