Central Data Catalog

Citation Information

Type Report
Title The Determinants of Employment and Earnings in Indonesia: A Multinomial Selection Approach
Author(s)
Publication (Day/Month/Year) 2009
URL https://ideas.repec.org/p/oec/ecoaaa/690-en.html
Abstract
This paper uses household survey (Sakernas) data from the 1996 and 2004 to estimate the determinants of earnings in Indonesia. The Indonesian labour market is segmented, with a majority of workers engaged in informal-sector occupations, and earnings data are available only for formal-sector workers (salaried employees). This posed problems for the estimation of earnings equations, because selection into different labour market statuses is likely to be non-random. In order to describe selection into different labour market statuses we use the most general version of the method proposed by Dubin and McFadden (1984), which Bourguignon, Fournier and Gurgand (2007) proved to be preferable to other available multinomial selection methods. We also deal with reverse causality between education attainment and earnings by estimating the selection equations using an instrumental variable technique. Our findings cast doubt on the use of a binomial selection rule and suggest that workers with higher levels of educational attainment are most likely to find a job in the formal sector, and that the informal sector is perceived by those workers who cannot obtain a job in the formal sector as an alternative to inactivity. This Working Paper relates to the 2008 OECD Economic Assessment of Indonesia (www.oecd.org/eco/surveys/indonesia). Les facteurs déterminants de l'emploi et des revenus en Indonésie : Une approche de sélection multinomiale Ce document estime les revenus en Indonésie sur la base des donnés des enquêtes auprès des ménages (Sakernas) de 1996 et 2004. Le marché du travail indonésien est segmenté, avec une majorité des travailleurs occupée dans le secteur informel, et les données sur les revenus sont disponibles que pour les salariés du secteur formel. Ceci présente des problèmes pour estimer les équations sur les revenus, car la catégorisation en fonction du statut sur le marché du travail doit être non-aléatoire. Pour décrire cette catégorisation, nous utilisons une version plus générale de la méthode proposée par Dubin et McFadden (1984), que Bourguignon, Fournier et Gurgand (2007) ont montré comme préférable à toutes autres méthodes de sélection multinomiale. Nos conclusions mettent en doute l’emploi d’une règle de sélection binomiale, et impliquent que les travailleurs ayant les plus hauts niveaux d’éducation sont les plus susceptibles de trouver un travail dans le secteur formel et que le secteur informel est perçu comme une alternative à l’inactivité par les travailleurs qui n’ont pas eu de travail dans le secteur formel. Ce Document de travail se rapporte à l’Évaluation économique de l’OCDE de l’Indonésie, 2008 (www.oecd.org/eco/etudes/indonesie).

Related studies

»
»