Central Data Catalog

Citation Information

Type Report
Title Madagascar – Situation de la sécurité alimentaire en milieu urbain: analyse des besoins
Author(s)
Publication (Day/Month/Year) 2008
URL http://www.hayzara.org/index.php/eng/layout/set/print/content/download/795/16187/version/1/file/Situ​ationdelaSecuriteAlimentaireenMilieuUrbain_+Analysedesbesoins2008.pdf
Abstract
Le prix des denrées alimentaires sur le marché mondial a connu une augmentation d’environ 45% au
cours des neuf derniers mois, un niveau jamais atteint depuis plus de 30 ans. Ce phénomène est lié à
une combinaison de facteurs comprenant les changements climatiques, les niveaux des stocks
céréaliers mondiaux historiquement bas, la démographie galopante, la consommation croissante de
viande et des produits laitiers dans les pays à économie émergente, la production accrue de
biocarburant et le coût croissant des produits pétroliers. La hausse des prix des aliments a entraîné
des troubles sociaux dans beaucoup de pays, obligeant certains gouvernements à prendre des
mesures par la restriction à court terme de leur exportation, aggravant encore l’instabilité sur les
marchés mondiaux.
Madagascar a une économie basée sur le riz et importe 10% de sa consommation. De plus, il importe
la totalité de ses besoins en produits pétroliers. Il est attendu qu’une augmentation de 10% du prix
induirait une baisse de la consommation en riz des ménages pauvres urbains, où 87% des ménages
sont tributaires de l’achat du riz. Bien que le prix du riz sur le marché national ne s’est pas jusque là
écarté des valeurs moyennes saisonnières, l’impact de la crise mondiale semble se faire sentir à la fois
sur le plan macro et microéconomique.
Cependant, aucune donnée n’est disponible, pour estimer de façon assez précise l’impact de la crise
sur la sécurité alimentaire des ménages vivant en milieu urbain. Aussi, pour mieux définir ses
stratégies et ses options de réponse, le PAM Madagascar a décidé d’entreprendre la présente étude.
L’objectif est d’évaluer la sécurité alimentaire des ménages urbains afin d’identifier et d’orienter
l’assistance du PAM sur les types de réponses appropriées à apporter dans l’immédiat, à moyen et à
long terme, parmi les ménages les plus vulnérables.
Afin d’obtenir le maximum de précisions dans les résultats, plusieurs méthodes complémentaires ont
été utilisées. Des interviews et des discussions auprès des Groupes de Discussions Dirigées (hommes
et femmes) et auprès des informateurs clés (Président et membre du fokontany2
) ont été menés en
vue d’une démarche participative, en tenant également compte des différences de point de vue
homme/ femme. Cette évaluation subjective au niveau communautaire a été complétée par une
évaluation quantitative auprès des ménages et des commerçants de quartier. L’analyse des résultats a
tenu compte de la triangulation des informations collectées, qui ont été enrichies par une revue des
données secondaires, en vue d’une meilleure compréhension de la situation au niveau macro et micro
économique.

Related studies

»