Central Data Catalog

Citation Information

Type Journal Article - Médecine d’Afrique Noire
Title Epidémiologie des envenimations ophidiennes dans la région de Koulikoro et le district de Bamako (Mali)
Author(s)
Volume 59
Issue 8/9
Publication (Day/Month/Year) 2012
URL https://www.researchgate.net/profile/Abdelmajid_SOULAYMANI3/publication/236618728_Epidmiologie_des_e​nvenimations_ophidiennes_dans_la_rgion_du_Koulikoro_et_le_district_de_Bamako_(Mali)/links/0c96051a34​fc968d8a000000.pdf
Abstract
Afin d’évaluer les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutives des envenimations ophidiennes au Mali, une étude rétrospective descriptive a été menée sur tous les cas de morsures de serpents enregistrés entre 2000 et 2009 dans la région de Koulikoro et le district de Bamako. Durant cette période, 350 dossiers ont été inclus pour morsures de serpents, soit en moyenne 35 cas/an. Les hommes étaient les plus touchés avec 68,6% des cas (sex-ratio H/F = 2) et 10,2% des victimes étaient des enfants de moins de 15 ans. Les victimes ont été mordues aux membres inférieurs dans 69,8% des cas et au cours des activités agricoles dans 52,9% des cas. Le délai moyen de consultation était de 10 ± 15 heures. L’œdème de gravité variable, les signes digestifs, neurologiques et hématologiques ont été les principaux troubles cliniques observés. Parmi les patients ayant présenté une envenimation (289 cas), 147 ont reçu l’antivenin. De toutes les morsures où l’évolution était connue (246), 145 cas étaient dus à Echis carinatus dont 20 sont décédés avec une létalité spécifique de 13,79%.

Related studies

»