Central Data Catalog

Citation Information

Type Working Paper
Title L’adoption des innovations en agriculture : cas des varietes ameliorees de maïs au Cameroun
Author(s)
Publication (Day/Month/Year) 2009
URL https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1383263
Abstract
Malgré la mise sur le marché de différentes variétés améliorées de maïs par l’Institut de
Recherche Agricole pour le Développement (IRAD) à travers le projet National Cereals
Research and Extension (NCRE), le volume d'importation du maïs par le Cameroun se situe
entre 20 et 60.000 tonnes avec les sorties de devises que cela entraîne. Le maïs présente un
enjeu économique majeur pour le Cameroun.
En effet, le maïs, au Cameroun, est classé troisième denrée alimentaire après le manioc et la
banane plantain. Il est consommé dans toutes les régions du pays. Le maïs est important pour
l'industrie brassicole, la biochimie etc…
Le débat actuel sur le rôle des instituts de recherche et de vulgarisation soulève des questions
extrêmement importantes. On se demande pourquoi depuis l’introduction et la vulgarisation
des variétés améliorées de maïs, la production n’a pas décollé comme l’espéraient les
autorités / gouvernants/ chercheurs.
Les tests économétriques révèlent que le site, l’âge, la satisfaction par rapport à la couleur, au
cycle ainsi que la contrainte de prix bas affectent positivement la probabilité d’adopter les
variétés améliorées de maïs. Par contre, l’appartenance à une organisation paysanne, la durée
de vie hors de l’exploitation agricole, le niveau d’instruction et le sexe n’affectent pas
l’adoption de la variété améliorée.

Related studies

»