Central Data Catalog

Citation Information

Type Working Paper
Title Genre et objectifs de developpement durable: Du societal au social
Author(s)
Publication (Day/Month/Year) 2017
URL https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01509447/document
Abstract
Depuis l’adoption des textes internationaux en faveur de la femme, une dynamique
contribuant à la construction et déstructuration des paradigmes liés aux rapports sociaux de
sexe se propagea sur le globe terrestre:
 De la « femme-propriété », l’on aspire à la « valorisation morale de la
femme »;
 Du concept « tais-toi et sois belle », la femme émerge de façon de plus en plus
visible au « pouvoir de prise de décision » dans les affaires publiques.
Ainsi, l’on observe une évolution des paradigmes sociaux avec pour moteur d’impulsion les
institutions sociétales. Parmi ces institutions, l’Etat camerounais a adopté au travers des
Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), plus précisément l’OMD 3 une
stratégie de développement ayant pour visée de promouvoir l’égalité des sexes et
l’autonomisation des femmes : l’éducation primaire pour tous d’ici 2015. Ceci part du constat
selon lequel, l’éducation joue un rôle central dans la croissance inclusive, l’équité, la
transformation sociale et le développement durable. Les autorités camerounaises ont centré la
politique éducative du Cameroun autour de deux principaux points : la lutte contre la pauvreté
et la question de la parité1
. L’enjeu de cette stratégie est précisément le renforcement de
l’employabilité et ainsi de l’autonomisation de la femme. Malgré les actions sur le plan
institutionnel, les habitus sociaux demeurent un frein à l’efficacité des institutions mises en
place. Les Objectifs de développement durable (ODD) viennent en réponse aux limites dont
les OMD ont été entachés. Les OMD avaient pour mission globale de « promouvoir l'égalité
des sexes et l'autonomisation des femmes » ; ainsi, l’action était centrée sur l’appropriation
du concept par les instances étatiques. En ce qui concerne les ODD, il s’agit de « parvenir à
l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes » ; l’action est par conséquent centrée
sur l’appropriation du concept par les individus que sont la fille, la femme, le garçon et
l’homme

Related studies

»