Central Data Catalog

Citation Information

Type Report
Title L’expérience de femmes ayant subi une grossesse non désirée au Sénégal: Une étude qualitative
Author(s)
Publication (Day/Month/Year) 2016
Publisher Population Counci
URL http://www.popcouncil.org/uploads/pdfs/2016STEPUP_SenegalVictimsUP-report_fr.pdf
Abstract
Au Sénégal, en 2010, environ 3.6 pour cent des décès maternels ont été liés à un avortement à risque, tandis que
51 500 avortements provoqués ont été reportés en 2012. Pourtant, le Sénégal a ratifié des traités et conventions
au niveau régional et international relatifs à la santé de la femme. Malgré cela, le pays a l’une des lois les plus
restrictives du monde sur l’avortement. En 2013, le Comité de plaidoyer pour l’accès à l’avortement médicalisé au
Sénégal (aussi appelé la Taskforce) a été créé pour mener des activités de plaidoyer pour une révision de cette
loi. Depuis, l’avortement est plus ouvertement discuté. Cependant, la voix des femmes victimes de grossesse non
désirée n’est pas entendue.
Dans le cadre du Projet Strengthening Evidence for Programming on Unintended Pregnancy (STEP UP), et sur
financement de DFID, une étude qualitative a été menée dans la région de Dakar, au Sénégal, par le Population
Council en partenariat avec la Taskforce pour développer une meilleure compréhension de la vie des femmes
ayant subi une grossesse non désirée suite à un viol ou un inceste et apporter leur voix au débat sur la légalisation
de l’avortement médicalisé.

Related studies

»