Central Data Catalog

Citation Information

Type Journal Article - International Journal of Biological and Chemical Sciences
Title Inventaire ethno-pharmacologique des plantes utilisées dans le traitement des pathologies parasitaires dans les élevages extensifs et semi-intensifs du Bénin
Author(s)
Volume 8
Issue 3
Publication (Day/Month/Year) 2014
Page numbers 1089-1102
URL http://www.ajol.info/index.php/ijbcs/article/view/109055
Abstract
L’Afrique regorge d’une importante réserve de plantes utilisées en ethnomédecine vétérinaire. La présente étude vise à répertorier une gamme de plantes médicinales habituellement utilisées pour traiter les
pathologies parasitaires des animaux. A cet effet, une enquête ethno-botanique a été réalisée auprès de 787 éleveurs et agro-éleveurs des huit zones agro-écologiques du Bénin, de juin à décembre 2013. Au total, cinq (5) plantes médicinales (Azadirachta indica, Cajanus cajan, Cissus quadrangularis, Nicotiana tabacum et Vernonia amygdalina) sont utilisées pour traiter la coccidiose contre deux (2) plantes (Bombax costatum et
Prosopis africana) pour la piroplasmose et douze (12) plantes dont A. polyacantha, C. sieberiana, C. febrifuga, D. microcarpum, P. kotschyi, Z. mays pour la trypanosomiase. En outre, dix-huit (18) plantes dont A. digitata, A. senegalensis, A. leiocarpa, Bambusa vulgaris, F. exasperata ont été inventoriées pour traiter les ectoparasitoses contre dix-sept (17) plantes dont A. flagellaris, C. papaya, E. guineensis, M. charantia, Senna
alata pour la gale et quarante-deux (42) plantes dont A. digitata, A. sativum, Anacardium occidentale, A. leiocarpa, B. ferruginea, C. papaya, C. ambrosioides, K. senegalensis, F. sur, M. inermis, N. canensis pour traiter les helminthiases. Les organes les plus utilisés sont les feuilles et les écorces. La majorité des remèdes sont préparés sous forme de décoction. Des tests sur l’efficacité de ces plantes permettront de mieux les valoriser dans la lutte contre les pathologies parasitaires.

Related studies

»