Central Data Catalog

Citation Information

Type Report
Title Mission de renforcement des capacites technique de l’autorite scientifique cites du Burundi sur les techniques modernes d’inventaire de Prunus Africana
Author(s)
Publication (Day/Month/Year) 2013
Abstract
Depuis début 2013, l’Autorité scientifique CITES du Burundi a obtenu des financements de la
part du Secrétariat de la CITES pour mener le Projet intitulé « Evaluation du stock d’arbres
sur pied de Prunus africana dans le pays en vue d’une exploitation durable ». L’objectif
global est l’établissement d’un plan de gestion des populations sauvages de Prunus africana
pour une utilisation durable. Les objectifs spécifiques sont : (1) renforcer les capacités de
l’autorité scientifique en techniques modernes d’inventaire forestier, (2) faire l’inventaire
préliminaire du stock sur pied et établissement d’un système de suivi scientifique de toutes les
populations sauvages de Prunus africana ; (3) déterminer le potentiel exploitable et estimer
un quota d’exploitation durable.
Le Dr Jean Lagarde BETTI, consultant international, a été invité par le Directeur Général de
l’Institut National pour l’Environnement et la Conservation de la Nature (ci-après dénommé
« INECN ») en mai 2013. Le but global de la mission était de renforcer les capacités de
l’autorité scientifique CITES du Burundi en techniques modernes d’inventaire forestier en vue
d’une exploitation et commercialisation durable des écorces de Prunus africana. La mission
de formation de l’autorité scientifique CITES du Burundi sur les techniques modernes
d’inventaires forestiers de l’espèce Prunus africana cadre avec les objectifs spécifiques 1 et 2
du projet. La mission a été conduite en quatre étapes. La première partie de la mission a
permis au Consultant international d’édifier le comité restreint des experts réuni, sur les
expériences du Cameroun en matière de gestion de l’espèce Prunus africana. La deuxième
partie de la mission sur le cours théorique a permis aux apprenants de mieux comprendre le
but, le processus et les contraintes liées au déroulement des inventaires forestiers, et
notamment la méthode « d’échantillonnage forestier adaptée aux grappes ». Les apprenants
ont également été édifiés sur les éléments importants à considérer dans un rapport d’avis de
commerce non préjudiciable. Rapport qui sera rédigé par le Comité restreint d’experts et sur
la base des résultats obtenus sur les inventaires en cours et sur d’autres informations en
rapport avec la gestion de l’espèce Prunus africana au Burundi. La troisième partie de la
mission a consisté à élaborer le plan de sondage du premier site de production de Prunus
(secteur de Teza) dans le parc national de la Kibira, à acquérir le matériel requis, et à réaliser
les inventaires proprement dit dans le site indiqué. Le travail d’inventaire s’est poursuivi après
le retour du Consultant au Cameroun. La dernière partie de la mission consistait à suivre
6
l’évolution des travaux de collecte des données depuis le Cameroun, analyser les données
collectées et faire le rapportage.

Related studies

»