Central Data Catalog

Citation Information

Type Journal Article - Population et Travail
Title Crise économique, mise au chômage et changements des relations familiales en milieu urbain au Cameroun : effets de la crise économique sur les unîtes domestiques a Yaoundé
Author(s)
Publication (Day/Month/Year) 2006
Page numbers 501-516
URL http://retro.erudit.org/livre/aidelf/2006/001428co.pdf
Abstract
Notre analyse des changements des relations familiales en milieu urbain camerounais a
pour unités d’observations plus d’une centaines de chefs de ménages ou d’unités domestiques
qui ont perdu leur emploi au cours de la décennie 1990. À partir de 1987, le Cameroun a subi
de plein fouet les effets désastreux d’une crise économique aiguë et de la mise en œuvre des
politiques d’ajustement structurel.
Cette analyse vise à mettre en relation cette crise économique et les politiques ou
programmes d’ajustement structurel (PAS) d’une part, et les changements mieux la crise que
traversent les familles, comprises ici au sens des unités domestiques, depuis plus de quinze (15)
années et peut-être encore pour longtemps. L’on reconnaît aujourd’hui que les politiques
d’ajustement structurel s’enracinent profondément dans le tissu social qu’elles voudraient
recomposer (Nash, 1983). Si l’attention a été portée sur les changements qu’engendrent ces
politiques de libéralisation sur les rôles économique et social des femmes au sein de la vie
économique (Dwyer, 1988 ; Verlet, 1996 ; Ngueyap, 1998) et sur la solidarité en temps de crise
(Eloundou-Enyegue, 1992), celle dirigée sur les changements relations familiales ou
domestiques, voire la crise des unités domestiques en milieu urbain, est restée plus discrète,
tout au moins en Afrique. Pourtant, les difficultés économiques liées aux mesures d’ajustement
structurel ont entraîné des pertes massives d’emplois qui ont perturbé l’harmonie au sein des
unités domestiques.
Au moment où la fonction publique, les entreprises publiques et privées ont pris la
décision de mettre au chômage un nombre considérable de leurs employés, elles ont placé les
unités domestiques dans un contexte nouveau d’économie domestique de pénurie. Cette
situation va-t-elle modifier le type de relations qui existent au sein des ménages ? L’absence de
soutien de l’homme, chef de ménage éjecté de son univers salarial, va-t-il influer les structures
et rôles au sein des unités domestiques ?
Pour aborder cette crise des unités domestiques des personnes mises au chômage, le choix
du Cameroun et de Yaoundé est très riche d’enseignements. Déclaré en crise dès 1987, le pays
a été mis sous plans d’ajustement structurel, aux résultats mitigés, depuis 1989. Depuis plus
d’une décennie, le pays ploie sous ces mesures d’ajustement. Yaoundé, sa capitale politique et
administrative, fût pendant les trois décennies qui suivirent les indépendances en 1960, le lieu
de tant de promotions spectaculaires, de petits salariés devenus notables et soutiens de leurs
familles et communautés, qu’elle était devenue le creuset de la réussite par le travail salarié.
Or, ce sont précisément ces salariés qui ont été les premières victimes des mesures
d’assainissement du secteur public et de licenciement dans le secteur privé. Avec la perte
d’emploi, l’ex-salarié perd son statut social et son revenu. Quelles conséquences ces
événements entraînent-ils au sein des unités domestiques ?
Ce questionnement est basé sur une observation de près de 12 mois faite, en 1998/1999,
auprès des chefs de familles dans trois quartiers de Yaoundé. Plus d’une centaine d’entretiens
ont été menés sur la situation de ces « compressés » après leur mise au chômage. La crise des unités domestiques n’était pas le sujet principal de l’étude, elle ne s’est imposée qu’au fil de
l’observation lorsque nous nous rendions compte que le mis au chômage cessait d’être le
protecteur, le chef et le guide de sa famille ou unité domestique dont les nouvelles formes se
dessinaient sous nos yeux. Les trajectoires des mis au chômage, le fonctionnement de leur
unité domestique et les incidences en leur sein de la nouvelle économie domestique de pénurie,
née de cette perte d’emploi, ont été abondamment observés en plusieurs phases.

Related studies

»